Quatrième édition de l’atelier organisé conjointement par WBcom et Kortom, l’association flamande de communication publique. Près de 50 personnes sont venues participer à ce workshop organisé dans les locaux du SPF Emploi à Bruxelles. Les travaux de cet atelier bilingue ont été soutenus par les interprètes du SPF Emploi, ce qui a permis à chaque participant de s’exprimer dans sa langue.

Le premier orateur, Jan Callebaut (CEO de WHY5Research), est venu expliquer la méthodologie de l’enquête qu’il a menée auprès de trois échantillons bien distincts sur leur relation à la « Belgique » : le premier groupe était un échantillon représentatif de « Belges » (perspective interne, le deuxième un échantillon représentatif de Britanniques (perspective externe) et le troisième un groupe d’habitants belges d’origine musulmane (perspective inside-out). Il nous en a expliqué les principaux enseignements qui sont longuement décrits dans son livre « Het merk Belgïe ».

Arlin Bagdat (directrice générale de la communication externe - SPF Chancellerie du premier ministre) lui a succédé pour expliquer les tenants et aboutissants de la campagne « Autrement phénoménale » que le gouvernement a commandité après le « Belgium bashing » consécutif aux lockdown et attentats de Bruxelles, afin de redorer l’image de la Belgique. Un des responsables de l’agence qui a conçu cette campagne est également intervenu pour en raconter le processus de création et les principales déclinaisons.

Elke Van den Bosch (directrice adjointe Presse et communication – SPF Affaires étrangères) a conclu les exposés en expliquant comment le SPF Affaires étrangères tente de faire connaître positivement la Belgique à l’étranger, via le site Focus on Belgium.

L’atelier s’est terminé par un intéressant échange de vues entre les trois orateurs et la salle. Ci-dessous, les présentations des trois orateurs et quelques photos de l’atelier.